Programme sous Régional du Développement du secteur Semencier en zone CEMAC

ELEMENTS IDENTIFICATOIRES
CONTEXTE ET JUSTIFICATION: 

En matière de sécurité alimentaire, la Communauté continue de faire face à des situations de crise alimentaire, de conflits, et de catastrophes naturelles qui freinent son développement économique. Les performances du secteur agricole sont demeurées insuffisantes. Pour beaucoup de cultures, l’absence d’utilisation de techniques et de technologies agricoles améliorées prive les producteurs de bénéficier des valeurs ajoutées de leurs produits. Tous les six (6) pays membres de la CEMAC, individuellement et collectivement, reconnaissent et accordent une priorité à la sécurité alimentaire dans leurs politiques et stratégies de développement, bien qu’en réalité, la priorité que les gouvernements semblent accorder au secteur agricole ne se matérialise pas à travers les investissements qui demeurent encore très limités. De même, il est aussi généralement reconnu que la sécurité alimentaire dépend dans une large mesure de la sécurité semencière. Cependant, dans aucun des pays de la Communauté il n’existe, à l’heure actuelle, de système semencier organisé et structuré fonctionnant dans le cadre d’une politique formellement définie et prenant en compte l’ensemble des besoins des producteurs. Les raisons principales de cette telle situation sont à peu près les mêmes dans tous les pays, à savoir l’absence de politique semencière nationale, l’absence de réglementation, de système de production et de commercialisation des semences, des institutions et infrastructures inappropriées ou non opérationnelles, de même que la faiblesse des capacités humaines et l’insuffisance de ressources financières. C’est dans cette perspective que la Commission de la CEMAC a sollicité et obtenu l’appui de la FAO pour mettre en place leProgramme sous Régional du Développement du secteur Semencier en zone CEMAC.

RÉSULTATS ATTENDUS: 

 

1.       Les politiques semencières, les cadres juridiques et réglementations sont harmonisés au niveau régional ;

2.       Les circuits de commercialisation et de distribution dans la région sont améliorés ;

3.       Des politiques semencières nationales en faveur du développement du secteur semencier sont développées dans les 6 pays de la CEMAC ;

4.       Les programmes de création variétale et de développement de technologies de production sont renforcés ;

5.       Les techniques de production des semences sont connues et maîtrisées par les professionnels et agriculteurs du secteur ;

6.       Les entrepreneurs semenciers (groupements de producteurs, individuels) sont renforcés, organisés et en mesure de satisfaire les demandes en semences de qualité ;

7.       Des programmes de formation appropriée dans le cadre d’un processus intégré de renforcement des capacités des acteurs du secteur semencier, sont élaborés et exécutés ;

8.       Des mécanismes nationaux et régionaux sont mis en place pour soutenir le secteur semencier dans la sous-région ;

9.       Les systèmes d’information et de suivi du commerce de semences dans la région sont substantiellement améliorés

 

PUBLIC CIBLE: 

Les Etats de la CEMAC 

COUT GLOBAL DU PROJET: 
21 669 500FCFA
Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale
Immeuble CEMAC, Avenue des martyrs - BP 969 - Bangui - République Centrafricaine
Tél : (+236) 21 61 47 81 - fax : (+236) 70 14 15 66