Situation-Economique-CEMAC-2014-Perspectives-2015

CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES

ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

MONETAIRE DE L’AFRIQUE CENTRALE (CEMAC) EN 2014

ET PERSPECTIVES POUR L’ANNEE 2015

Dans un contexte de résurgence des pressions inflationnistes, de chute des cours des produits de base sur les marchés internationaux et de persistance des menaces sécuritaires aux frontières de certains pays de la Communauté, les résultats issus de la programmation monétaire concernant la situation économique, financière et monétaire des Etats membres de la CEMAC en 2014 et 2015 se présentent ainsi qu’il suit :

S’agissant de l’année 2014, le taux de croissance du PIB réel s’est situé à 4,7% (+2,3 % pour le secteur pétrolier et +5,6 % pour le secteur non pétrolier), tandis que le taux d’inflation est estimé, en moyenne annuelle à 3,2 %. Les soldes budgétaire et courant se sont fixés respectivement à -2,8 % du PIB et -7,0 % du PIB. La masse monétaire a progressé de 5,9 %, et le taux de couverture extérieure de la monnaie s’est établi à 89,8 %.

Pour l’année 2015, les prévisions tablent sur une croissance de 2,8 % (-2,7 % pour le secteur pétrolier et +4,8 % pour le secteur non pétrolier). S’agissant des prix, ils progresseraient de 2,9 %, tandis que le déficit budgétaire se réduirait pour s’établir

à -3,7 % du PIB, et le déficit du compte courant, dons officiels inclus, atteindrait 11,4% du PIB. En ce qui concerne la masse monétaire, elle progresserait de 4,5 % tandis que le taux de couverture extérieure de la monnaie s’établirait à 78,4 %.

Les principales hypothèses qui sous-tendent les perspectives macroéconomiques des pays de la CEMAC pour l’année 2015 ont trait, au plan externe, à : i) une croissance économique mondiale de 3,5 % en 2015 contre 3,4 % en 2014 selon le FMI, ii) un baril de pétrole à 58,1 dollars le baril en 2015 contre 96,2 dollars le baril en 2014, et iii) une appréciation du dollar de 493,5 FCFA en 2014 à 579,4 FCFA en 2015. Au plan sous-régional, ces prévisions prendraient en compte : i)une baisse de la production pétrolière de 2,1 % à 44,8 millions de tonnes, ii) une hausse de la production de méthanol et autres gaz de 1,1 %, à 8 987,6 milliers de tonnes, et iii) un léger fléchissement du secteur non pétrolier.

La présente note passe en revue les perspectives économiques, financières et monétaires des pays de la CEMAC pour 2015, en examinant successivement les évolutions dans les secteurs réel, public, extérieur et monétaire.

Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale
Immeuble CEMAC, Avenue des martyrs - BP 969 - Bangui - République Centrafricaine
Tél : (+236) 21 61 47 81 - fax : (+236) 70 14 15 66